Formations Adultes > Transmettre

Cette formation vise à acquérir les connaissances, les compétences, les attitudes et les valeurs nécessaires pour entrer dans une démarche globale d'éducation au Développement Durable. Elle constitue un moyen essentiel pour favoriser le déploiement de pratiques innovantes et aider les adultes impliqués dans la démarche à bâtir avec les élèves un avenir durable.

La désignation d'éco-délégués est une pratique encouragée par les textes officiels de l'Education nationale. Elle se généralise et vise à faciliter la formation par les pairs. 

Caractéristiques de la formation :
Démarche active : à partir de mise en situation de jeu, de travail en groupe elle permet aux stagiaires de découvrir, s'interroger, expérimenter, échanger, débattre et de découvrir des retours d'expérience.

Supports pédagogiques : jeux pédagogiques, brainstorming, cartes mentales, Power point animés, sites ressources, etc.

Courses in this category:

Objectifs du module

  • Appréhender les enjeux du développement durable
  • Connaitre les dates clés et les enjeux du développement durable
  • Connaitre les différents labels et dispositifs existant en Ile-de-France
  • Appréhender les enjeux thématiques du développement durable
  • S’informer sur la prise de conscience sociétale et la mobilisation citoyenne pour le climat et la biodiversité

Présentation

L’E3D, école ou établissement en démarche globale de Développement Durable, est un concept élaboré en avril 2007 dans le contexte du Grenelle Environnement qui a souligné la nécessité de renforcer la dimension éducative d’une politique globale de Développement Durable.

La formation est le premier levier pour développer cette culture du Développement Durable et celle de l’éducation au Développement Durable Vous êtes pilote ou adulte impliqué dans une démarche de développement durable dans votre établissement : nous vous proposons les éléments d’un module de formation sur le développement durable et son application en milieu scolaire à destination des élèves mais aussi des adultes de l’établissement : personnels de direction, enseignants, personnels d’encadrement, personnels techniques, parents d’élèves.

Supports écrits

Le jeu de la rivière

  • Un trait est dessiné au sol avec du scotch
  • Le formateur demande aux stagiaires de se positionner de chaque côté (OUI ou NON) en fonction d'une problématique (cartes questions Jeu de la rivière)
  • Le formateur demande a un stagiaire d'exprimer pourquoi il a choisi ce côté
  • La personne argumente en essayant de convaincre les autres de rejoindre son côté
  • Le formateur demande alors à quelqu'un de l'autre côté d'argumenter
  • Les autres stagiaires peuvent alors changer de côté s'ils le souhaitent
  • L'animateur peut alors interroger les personnes qui ont changé de côté sur ce qui leur a fait changer d'avis.
  • Les 3 cercles du DD vont émerger des discussions, l'animateur r fait le lien avec le temps suivant. Il pense à bien souligner l'interdépendance des 3 piliers.
  • Notre définition du développement durable 
  • Le formateur demande aux stagiaires de déambuler et lire toutes les définitions.
  • Puis il aux stagiaires de se mettre face à la phrase qui, selon eux, définit le mieux le DD.
  • Les stagiaires peuvent expliquer leur choix et changer d'avis et rejoindre une autre définition
  • Établir ensemble une définition qui fasse consensus.

3 et 4. Le Développement Durable : dates clés et enjeux

  • Présenter les dates clés du développement durable avec les évènements marquants et leurs impacts
    • au niveau international
    • au niveau national
    • concernant l'éducation au développement durable
  • Le formateur explique aux stagiaires que cette frise est un condensé et que les explications sont succinctes.

Les 3 cercles du développement durable :

  • Les 3 cercles du DD sont projetés sur un tableau blanc
  • Chaque stagiaire reçoit 1 ou 2 post-its de différentes couleurs liées à chaque cercle et chaque endroit où ils se recoupent. Ceux-ci doivent trouver un mot pour chaque zone des cercles.
  • Chaque stagiaire est ensuite amené à lire les post-its et à recueillir les représentations des autres.
  • Le formateur présente les différentes représentations possibles. Il ne s’agit pas d’une correction, juste d’une interprétation différente des cercles du développement durable.

Labels et dispositifs

  • Le formateur présente le tableau des labels et dispositifs existant en Ile-de-France.
  • Il questionne les stagiaires. Savent-ils si leur établissement participe à un ou plusieurs de ces dispositifs ou labels ?
  • Y-a-t-il des questions sur ces labels et dispositifs ?
  • Le formateur distribue ensuite les plaquettes de présentation des labels et dispositifs pour plus d'information.

Les enjeux thématiques du développement durable

  • Le formateur présente les pages des enjeux thématiques. Il engage ensuite le débat sur des pistes d’action possibles dans l’établissement.

Prise de conscience et actions citoyennes

Regarder la vidéo des Citoyens pour le climat « Le rapport du GIEC 2018 décrypté par CPLC : Un monde à 2°C de réchauffement ».

https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=tk-QuMCbw2I&feature=emb_title

Réfléchir ensuite ensemble à des actions simples à mettre en œuvre pour le climat à notre échelle et dans un second temps à une échelle plus régionale, nationale et enfin internationale.

 

Objectifs du module

  • Comprendre les 6 étapes d’une démarche de projet
  • Découvrir les documents ressource
  • Favoriser le travail d’équipe

Présentation

Il faut bien distinguer les actions développement durable des démarches globales d’éducation au développement durable qui s’articulent autour de démarches de projet.

Les démarches de projet s’inscrivent dans un cadre inter-disciplinaire qui interroge le fonctionnement de l’établissement et donne toute leur place aux élèves.

Ce faisant, les démarches de projet permettent l’acquisition par les élèves de connaissances et de compétences, dans le cadre du socle commun, des programmes scolaires et des référentiels-métiers.

Adultes de l’établissement (personnels de direction, enseignants, agents, parents d’élèves), élèves et partenaires locaux - car l’établissement s’inscrit dans un territoire qu’il doit connaitre – travaillent ensemble autour des notions d'interdépendance et de solidarité qui fondent le développement durable

Ils pérennisent ainsi un ancrage dans le temps et améliorent durablement le fonctionnement de l’établissement.

Pour rappel, la démarche de projet est un ensemble d’étapes menées par une personne « éco-référent »,  ou un groupe pilote, et les éco-délégués, pendant une période prédéfinie pour mener à bien des actions concrètes de développement durable et impliquer l’ensemble de la communauté éducative.

Cette démarche de projet permet de créer un fil conducteur afin de suivre le projet de A à Z, mais également d’être méthodique grâce aux 6 étapes à suivre :

  • Étape 1 : Impulser la démarche : donner vie à une idée avec l’accord de la direction de l’établissement et en impliquer les différents acteurs.
  • Étape 2 : Organiser le pilotage : formaliser l’instance de gouvernance de la démarche.
  • Étape 3 : Réaliser un diagnostic partagé : faire un état des lieux des ressources, compiler des données, les analyser et – surtout – les partager avec le plus grand nombre.
  • Étape 4 : Rédiger le plan d’actions : planifier l’organisation des idées d’action qui auront été retenues
  • Étape 5 : Mettre en œuvre un plan d’action : réaliser les actions concrètes décidées par le Comité de pilotage
  • Étape 6 : Valoriser et évaluer la démarche : mettre en avant l’équipe projet, les actions réalisées et évaluer les marges de progrès.

Les éco-délégués ainsi que l’équipe d’éco-référents encadrants doivent connaitre ces étapes afin de bien construire leurs projets et d’en assurer la pérennité.

Il est important de bien penser à communiquer à chaque étape de la démarche.

Enfin, entrer dans une démarche de projet, c’est s’inscrire dans une démarche continue. Ce cycle se perpétue d’année en année.

Supports écrits

Les étapes d’une démarche de projet :

  • Jeu des étapes: pour que vos stagiaires puissent s'approprier la méthodologie d'une démarche de projet et comprendre comment mener les différentes étapes, commencer par un exercice de réflexion, par groupe.
    Déplacer les tables de façon à former des îlots, et former 4 à 5 groupes composés d'élèves et d'un adulte référent (si cela est possible).
    Distribuer à chaque groupe un jeu de 6 fiches étapes
    Demander à chaque groupe de remettre ces fiches étapes dans le bon ordre, de façon à réfléchir à la chronologie d'une démarche de projet et au contenu de chacune des étapes.
    Au cours de l'exercice, passer dans les groupes et les aider.
    Corriger ensuite l'exercice collectivement, en faisant participer l'ensemble des participants et en expliquant précisément en quoi consiste chacune des étapes.
  • Jeu de rôle du Comité de pilotage: une démarche de projet est conduite par un Comité de pilotage qui coordonne la démarche, l’anime et instaure un suivi. A partir d’un cas concret, vous demanderez à vos futurs éco-délégués d’interpréter un personnage permettant de se préparer à intervenir adéquatement dans une situation réelle. L’occasion, pour eux, d’endosser une responsabilité nouvelle via le rôle d’une des parties prenantes, d’échanger avec les autres participants et de réfléchir collectivement à l’organisation d’une démarche développement durable dans un établissement scolaire. L’occasion également de leur donner à développer leurs capacités à argumenter et à se concerter. A eux de jouer !

Les documents ressources

  • Les outils d'une démarche de projet: présentez les modèles de documents utiles et nécessaires au déroulement d’une démarche :
    • Modèle de fiche action
    • Exemples de questionnaires
  • Affiches des étapes d’une démarche : ces visuels sont un support de communication à présenter aux futurs éco-délégués. Ces affiches pourront ensuite être utilisées dans l’établissement

 

Objectifs du module

  • Connaitre les modalités pour devenir un éco-délégué
  • Concevoir une affiche de communication adaptée
  • Appréhender les compétences des éco-délégués

Présentation

La nouvelle phase de généralisation de l'éducation au développement durable - EDD 2030, par sa circulaire n° 2019-121 du 27-8-2019, vient préciser les modalités de désignation des éco-délégués et leurs modes d’action, renforçant ainsi le déploiement de l'éducation au développement durable dans l'ensemble des écoles et établissements scolaires

Les éco-délégués d'un établissement scolaire sont des leviers de la réussite de la démarche globale de développement durable dans un établissement scolaire et vous souhaitez mobiliser vos élèves.

Dans tous les établissements scolaires on trouve des élèves qui souhaitent agir en faveur du développement durable. Certains sont volontaires pour s’engager dans des actions, par exemple au sein de « clubs » DD », d’autres peuvent avoir envie de représenter leurs camarades et de participer plus étroitement à la démarche de l’établissement vers une gestion durable de son fonctionnement.

De façon générale la  mobilisation du plus grand nombre des élèves, implique que certains d'entre eux assurent la promotion de comportements respectueux de l'environnement et représentent leurs camarades auprès des instances décisionnelles de l’établissement. On peut envisager, « à minima, que chaque collège et lycée désigne un binôme paritaire d'éco-délégués par établissement dès l'année scolaire 2019-2020. Ces binômes d'éco-délégués seront élus, au collège et au lycée, parmi les membres volontaires du conseil de vie collégienne/lycéenne, ainsi qu'au sein du conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL). 

Au-delà, chaque établissement est incité à organiser l'élection, dans chaque classe, d'un éco-délégué qui aura pour rôle de promouvoir les comportements respectueux de l'environnement dans sa classe (extinction des lumières, par exemple pendant les récréations ou pauses méridiennes, usage raisonné des chauffages, etc.) et de proposer toute initiative de nature à contribuer à la protection de l'environnement dans son établissement. Cette élection peut utilement intervenir concomitamment aux élections des délégués d'élèves et selon les mêmes modalités. » (Source : circulaire EN N°2019-121 du 27-8-2019/1.2 Généraliser les éco-délégués).

Il convient que chaque établissement adapte les modalités d’élection des éco-délégués aux procédures en cours dans l’établissement pour les élections des délégués d’élèves.

Supports écrits

  • Modalité pour désigner ses éco-délégué.e.s : Le formateur s’appuie sur les instructions sur la généralisation des éco-délégués de la circulaire EDD 2030 n° 2019-121 du 27-8-2019 pour préciser les modalités d’organisation des élections des éco-délégués.
  • Conception d’une affiche de communication : Une fois les modalités d’élections précisées, le formateur et ses stagiaires réalisent une affiche de communication et ses supports de diffusion.
  • Les compétences de l’éco-délégué.e : A partir d’un puzzle, le formateur construit avec ses stagiaires, les différentes composantes des compétences d’un éco-délégué. Il aborde aussi les outils qui lui sont nécessaires et les objectifs qui sont les siens et engage le débat avec les stagiaires.

Objectifs du module

  • Connaitre les motivations des stagiaires
  • Découvrir les rôles et missions :
    • de chacun dans un établissement scolaire
    • des éco-délégués

Présentation

Le premier accompagnement consiste à former les éco-délégués aux rôles et missions qu’ils auront à mettre en œuvre en commençant par les motivations à l’origine de leur engagement.

Pour rappel, être éco-délégué, c’est mener à bien de multiples missions :

  • Etre force de proposition en apportant ses idées et celles de ses camarades
  • Etre membre des instances de décision (Comités de pilotage, Conseils de vie collégienne, Conseil de vie lycéennes, conseil d’administration)
  • Etre décideur et acteur des actions à mettre en œuvre comme créer un potager, trier les déchets de l’établissement scolaire, réduire le gaspillage alimentaire, ...
  • Etre un relai d’informations des enjeux et des actions, communiquer auprès des autres élèves et montrer l’exemple, Transmettre l’envie de participer aux projets mis en œuvre dans le lycée (sur des projets de court, moyen et long terme)
  • Représenter son établissement dans d’éventuels évènements (ex : concours, journée de valorisation...)
  • Participer à l’évaluation des actions et de la démarche globale

Vous trouverez dans ce module des outils qui vous permettrons de placer vos futurs stagiaires en situation de s’interroger, expérimenter, échanger, débattre et de découvrir des retours d’expérience pour appréhender au mieux leurs rôles de futurs éco-délégués.

Supports écrits

 

Pour découvrir la motivation de vos stagiaires, plusieurs outils et techniques d’animation sont à votre disposition :

  • le photo langage :

Plusieurs photos ou images sont proposées aux futurs éco-délégués.

Chaque stagiaire est invité à désigner une ou plusieurs photos qui pour lui, expriment ses motivations à devenir éco-délégué.

À tour de rôle, chaque participant présente ensuite la ou les photos qu’il a choisies et exprime les raisons qui l’ont amené à faire ce choix.

Selon l’intention du formateur, les autres participants réagissent immédiatement ou seulement après que tout le monde se soit exprimé.

  • le portrait chinois :

Une feuille de papier est distribuée à chaque stagiaire, sur laquelle des questions commençant par "Si j'étais…" sont posées par l'animateur. La feuille peut être remplie de manière anonyme, mais le nom des élèves peut aussi y figurer.

Le jeu commence par des questions simples, et se recentre ensuite sur la notion d'éco-délégué et de ce qu'il apporte à l'établissement

Chaque joueur dresse son portrait chinois en notant ses réponses à chaque question. Cela peut être un mot, un groupe de mots, rarement une phrase entière.

Une fois les feuilles remplies, l’animateur les ramasse et les mélange, puis les redistribue aux élèves.

Chaque élève doit ainsi lire à haute voix les réponses d'un de ses camarades et partager sa vision du rôle d'un éco-délégué. Le débat est ensuite lancé.

  • le jeu du chapeau :

Une feuille de papier est distribuée à chaque stagiaire. Il est inutile d'y noter son nom, les réponses sont anonymes.

Les élèves sont invités à s'interroger sur leurs motivations à devenir à éco-délégué et leurs envies d'actions ou de projet dans leur établissement.

Une fois remplies, les papiers sont pliés en 2 et le formateur les place dans un contenant (chapeau, vase, sac…).

Chacun leur tour, les élèves piochent un papier et lisent à haute voix les réponses de leurs camarades. Le débat est ensuite lancé.

Pour découvrir les rôles et missions de chacun dans un établissement :

  • Un jeu à base d’étiquettes vous permettra de faire découvrir qui fait quoi dans l’établissement

Pour découvrir les rôles et missions des éco-délégués :

  • Le jeu du « pas en avant » mettra vos stagiaires en condition de se positionner sur leur perception de leurs futures mission. Un débat s’engagera ensuite avec eux :

 

Les stagiaires sont en ligne, les uns à côté des autres. Si possible, ils ferment les yeux pour ne pas être influencés par leurs camarades.

Le formateur a une liste d'affirmations sur ce doit être ou ce que doit faire un éco-délégué, il les lit à voix haute aux élèves.

A chaque affirmation, les élèves font un pas en avant s’ils sont d’accord avec ce qu’ils entendent.

S’ils sont contre l’affirmation énoncée, ils restent sur place.

De cette façon, les élèves se positionnent sur ce qu’ils estiment être leurs rôles d’éco-délégués. Le formateur leur donne la possibilité d'expliquer leur placement par un argument.

Support vidéo

Afin d’illustrer ce module et de donner des exemples concrets, vous pouvez diffuser cette vidéo à vos stagiaires.

  • Vidéo 1 : Eco-délégué.e.s | Accompagnement des éco-délégué.e.s > Quel rôle les adultes peuvent-ils avoir dans cet accompagnement ? 08 :13

Objectifs du module

  • Prendre conscience de l’importance de la communication
  • Connaitre et comprendre les différents outils de communication disponibles
  • Se mettre en situation de convaincre

Présentation

La communication est essentielle pour développer la visibilité d’un projet ou d’une action. Vous le savez, vous qui portez des projets depuis au moins un an dans votre établissement.

Pour rappel, la communication permet de donner à tous la possibilité de découvrir, connaitre et comprendre :

  • les enjeux de l’établissement
  • les thématiques investies
  • les partenaires concernés
  • les évènements organisés
  • les économies réalisées

Vous trouverez dans ce module, un mémo sur les différents supports de communication à votre disposition.

De plus, nous vous proposons d’aborder la communication de manière ludique avec vos futurs éco-délégués. Par la mise en situation ou le jeu des cacahuètes, vous allez proposer à vos stagiaires, de vivre des situations qu’ils pourraient rencontrer dans leur établissement. Une façon d’engager le débat sur l’efficacité des techniques de communication.

N’hésitez pas à nous transmettre les techniques que vous aurez expérimentées !

Supports écrits

Jeu de mise en situation

Afin de préparer les éco-délégués aux situations qu'ils pourraient rencontrer dans leur établissement, il est utile de proposer des saynètes à jouer entre eux.

Les stagiaires sont répartis en 2 à 3 groupes (selon leur nombre). Chaque groupe choisit une saynète et prépare leur argumentaire.

Chaque groupe présente son argumentaire en se mettant en situation devant le reste du groupe.

Le formateur lance ensuite un débat pour discuter de l'efficacité des échanges et des attitudes observées.

Les différents outils de communication 

En prenant appuis sur le mémo des outils de communication, le formateur commence par interroger les stagiaires. S’en suivent des débats et échanges entre les participants.

"Quels médias peuvent-ils utiliser pour communiquer dans leur établissement ?

-> affichage, presse, radio, internet…"

Les outils informatiques

L'ENT (Espace Numérique de Travail)

  • messagerie électronique
  • forum de discussion, listes de diffusion, blogs, messagerie instantané
  • affichage d'informations (actualités)
  • visioconférence, audioconférence

Le site web

  • donne des actualités et des informations sur la vie de l'établissement
  • cible les utilisateurs publics et privés (connexion élèves, professeurs, parents)

Les blogs

  • très utilisés par les élèves
  • publication rapide (de textes, vidéos, photos)

Les médias sociaux

  • permet de s'abonner à une source d'information choisie

Les vidéos

  • permet de transmettre un message rapidement et de façon plus évidente

Les outils papiers

  • Flyer ou petite brochure distribuée gratuitement à des fins de propagande
  • Affiche
  • Dépliant
  • Brochures, guides, bandes dessinées récits

Le jeu des cacahuètes

Le formateur scinde le groupe en 2 (5/groupe minimum)

Il donne les consignes séparément à chaque groupe.

  • le 1er groupe doit inciter les autres à manger des cacahuètes
  • le 2ème groupe doit absolument éviter d’en manger

Le reste du groupe devient observateur de la scène.

Les participants jouent la situation en utilisant le maximum d'arguments ou de stratégies possibles

Après 5 à 10 min de jeu, le groupe analyse collectivement la situation en repérant ce qui a été mis en œuvre dans le jeu.

  • les stratégies et arguments utilisés pour convaincre : critiquer, faire peur, négocier, nier l'importance, séduire, etc
  • les stratégies et arguments utilisés pour résister : faire diversion, négocier, argumenter scientifiquement, etc

Ils complètent la liste par d’autres stratégies et arguments possibles.

Le formateur conclue sur une discussion sur : "Pourquoi on se laisse faire parfois ?" ou "Dans quelles situations est-il difficile de résister ?"

Objectifs du module

  • Se questionner sur les compétences des éco-délégués
  • Découvrir le Passeport de Compétences éco-citoyen

Présentation

Pour rappel, l’évaluation est une composante fondamentale et incontournable du projet éco-responsable pour l’éco délégué comme pour l’adulte référent. L’objectif principal est de mettre en avant le travail effectué, les compétences remportées par chacun des acteurs.

L’outil principal pour évaluer les compétences développées par l’éco-délégué pendant un projet est le passeport de compétences éco-citoyen.

Il est soutenu par la Région Île-de-France (qui porte les dispositifs des Lycée Éco-Responsable) et l’Éducation nationale (qui peut, par ailleurs, accorder une reconnaissance académique aux établissements via le Label E3D).

Ce passeport est rempli par l’éco délégué en plusieurs étapes d’auto-évaluation :

  • La description du projet pour lequel l’éco délégué a agis.
  • Les compétences acquises par l’éco-délégué selon 4 thématiques : Apprendre ; Sensibiliser et agir en faveur du développement durable ; Esprit d’initiative, Autonomie et travail de groupe ; Communiquer. 

Ce passeport personnalisé est précieux pour la prochaine vie professionnelle des éco-délégués. C’est un outil qui leur permettra de valoriser leur parcours éco-citoyen et témoignera de leur engagement dans une démarche collective en faveur du développement durable.

Avant de présenter le Passeport de Compétences éco-citoyen à vos stagiaires, nous vous proposons d’engager le débat avec eux autour du « bonhomme de l’éco-délégués » et de ses compétences.

Supports écrits

  • Les compétences de l’éco-délégué : réflexion collective sous forme de tempête de cerveau (ou brainstorming en anglais) autour de l’affiche de l’éco-délégué et de ses 3 entrées : Connaissances / Attitude / Savoir-faire . A partir de votre expérience, vous pourrez éclairer ces compétences en expliquant les actions concrètes que vous aurez mises en œuvre.
  • Le Passeport de Compétences éco-citoyen : explorer individuellement puis collectivement le Passeport de compétences avec les stagiaires.

Vous souhaitez tester vos connaissances et valider vos acquis ?